Seventh-Day Adventist Church

West-Central Africa Division Seventh-day Adventist Church

Menu

Le plus grand congrès de l’histoire des femmes adventistes en Afrique de l’Ouest et du Centre.

Posted on Aug 14 2019

KUMASI, GHANA (DIVISION DE L'AFRIQUE DE L’OUEST ET DU CENTRE)

Le plus grand congrès de l’histoire des femmes adventistes en Afrique de l’Ouest et du Centre.

 

Plus de quatre mille femmes de 22 pays de WAD se sont réunies du 29 juillet au 3 août 2019 à Kumasi, au Ghana.

 

Le stade de la prestigieuse université Kwame Nkrumah a été choisi pour la tenue du congrès. Outre les participantes inscrites originaires de divers pays, des milliers d'autres personnes ont rejoint les femmes sous le thème « Sauvées pour servir ».


Le défilé des nations a marqué la cérémonie d'ouverture en présence des autorités ghanéennes et des dirigeants de la Division de l'Afrique de l'Ouest et du Centre (DAO). Chaque Union s’est présentée avec des vêtements et des tenues spécifiques à la culture locale. C'était avec joie et des danses culturelles. La variété colorée et riche a illuminé le rassemblement. À cette occasion, le département des ministères de la femme de la DAO dirigé par Mme Sessou Omobonike, l'organisatrice du congrès, a inauguré le livre de dévotion pour l'année 2020. Le livre intitulé «Baume de guérison» est écrit par des femmes africaines pour des femmes africaines.

 

La reconnexion spirituelle était l'un des éléments clés de ce congrès. Le deuxième jour a été consacré au jeûne avec de nombreuses séances de prière. Chaque jour, le programme commence par la vigile matinale et un message des dirigeants venus de la Conférence générale (CG). Mme Heather Dawn Small, directrice des Ministères de la Femme et son associée Mme Raquel Arraes, ont offert une merveilleuse opportunité de renforcer la communion avec Dieu. En plus et durant les autres jours, les participantes ont pu assister à plus de 16 ateliers avec l’aide d’animateurs qualifiés pour des sujets tels que la carrière professionnelle, les victimes d’abus, les femmes élevant seules leurs enfants.

 

Le mercredi matin, 54 bus ont transporté les participantes à l'extérieur du campus pour le service communautaire et le plaidoyer. Elles ont été réparties en deux sections: 17 groupes ont visité des orphelinats, des hôpitaux, des prisons, des centres de réadaptation et y ont livré des vivres, des livres, des Bibles, des machines à coudre et 36 groupes ont participé au plaidoyer EndItNow (Ça suffit maintenant !). Les groupes se sont rendus dans les maisons et les magasins pour faire campagne pour la protection des femmes et des filles de ménage contre la violence. A la fin, Mme Vida Linda Gyasi, directrice des Ministères de la femme à l'Union du Nord du Ghana, le territoire hôte, s’est exprimée en ces termes : « nous n'avions jamais expérimenté ce type de service communautaire massif auparavant ». Selon les organisatrices, la valeur des produits distribués s'élevait à plus de 200 000 cédis ghanéens (environ 37 000 dollars). Il est également important de souligner que certaines femmes ont animé des campagnes d'évangélisation avant l'événement sur 22 sites. Et elles ont conduit près de mille âmes au baptême.

 

Vendredi, il y a eu une grande cérémonie de remise des diplômes avec
environ 1 140 femmes qui ont reçu leur certificat de leadership de
l'Université Griggs et des Ministères de la femme à la Conférence
générale. De nombreux témoignages ont été partagés au cours de
l'événement pour motiver et montrer à quel point Dieu est grand.
Mme Omodan Victoria du Nigéria était très heureuse.
Selon elle, « le clou de l'événement a été la cérémonie de remise des
diplômes, car plus d'un millier de femmes ont reçu un certificat.
Et je suis impressionnée par l'hospitalité de la population ghanéenne ».


Pendant les six jours, les congressistes ont pu visiter une représentation
du sanctuaire près du lieu de rencontre. C'était une expérience formidable
d'entrer dans un tel modèle, en imitation des objets et du mobilier du vrai
tabernacle.

Le sabbat était spécial avec de belles et édifiantes chansons de femmes et
de chorales. L’assemblée a reçu un message spécial sur le thème du
Congrès: "Sauvées pour servir par grâce". Sœur Heather Dawn était le
canal par lequel Dieu avait attiré les cœurs vers Lui et vers la Mission.
Le programme de l'après-midi était dédié aux hommages et aux
remerciements particuliers aux parties prenantes qui ont coopéré pour le
succès de l'événement.

La présidente de ce congrès, Mme Omobonike Sessou, était très dévouée
avec son équipe. Bien qu'elle ait accouché à deux semaines de
l'événement, elle a travaillé dur pour le succès du programme.
À la clôture de la cérémonie, Mme Sessou a exprimé sa gratitude aux
dirigeants de la CG. Et après le message de consécration du Pr Elie Weick,
président de la DAO,  les responsables de l'événement ont, chacune,
partagé la lumière à partir d’une bougie. De nombreuses lumières
brillaient dans la nuit et dissipaient les ténèbres.

 

Pr IRINEO KOCH

CG - Division de l'Afrique de l’Ouest et du Centre

Directeur Communication & RPLR

 

0 comments

Add Comment
 

Add your comment

To add a comment you need to login or register.